A mots déliés




Formulaire de l'AFNIL



Autoédition papier

Se lancer dans l'autoédition, c'est d'abord faire le choix de la liberté. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas du tout insurmontable : avec un peu d'organisation et de rigueur, tout est possible.

Ce qui suit concerne l'autoédition traditionnelle en papier. Une autre page traite du numérique et de l'impression à la demande.

Le texte finalisé, il reste encore une phase importante : celle de relecture et de correction. Même avec la meilleure volonté du monde, vous laisserez forcément passer fautes d'orthographe ou coquilles. L'oeil de l'écrivant, trop habitué à son texte, le devinera toujours par-delà les inévitables erreurs. Confiez toujours votre oeuvre à un regard extérieur : il est le mieux à même de traquer ses imperfections !
Vient ensuite la phase de mise en page. Choix de la police, découpage en chapitres, insertion d'images, notes de bas de page, encarts couleur... Autant d'éléments qu'il faut prendre en considération. Sans oublier les pages de titre, de bibliographie, de dédicace...
Dès la sixième page, l'insertion du numéro ISBN de votre ouvrage est nécessaire. Pour en obtenir un, c'est très simple : il suffit d'en faire la demande à l'AFNIL (Agence Francophone pour la Numérotation Internationale du Livre) par le biais de son site Internet. Compter un délai de deux à trois semaines pour recevoir le numéro.

En parallèle, il va falloir préparer la couverture de votre livre. C'est elle qui donnera envie (ou non) au lecteur potentiel de l'ouvrir. Il est donc primordial de passer du temps à la fignoler.
Là encore, l'aide d'un professionnel (de l'image, cette fois) sera bénéfique.
N'oubliez pas d'insérer en quatrième de couverture le code barre correspondant à votre numéro ISBN. Celui-ci aura été facilement généré grâce à un petit logiciel trouvé sur le net.
Pour réaliser toutes ces étapes vous-même, de solides compétences en informatique sont nécessaires. Si ce n'est pas le cas, faites-vous aider. Mais ne lésinez pas sur la qualité !

Ça y est ? Tout est prêt  ? Alors vous pouvez expédier vos fichiers (en format PDF) à l'imprimeur. Jouve, par exemple. Habitué à travailler avec des auteurs indépendants, celui-ci saura être à votre écoute et vous renseigner.
Si vous prévoyez de tous petits tirages ou si vous voulez laisser à quelqu'un d'autre le soin de la mise en page, Patrick Durand-Peyroles saura vous satisfaire.

Compter quelques semaines pour recevoir les livres commandés. L'ouverture des cartons sera alors, à n'en pas douter, un grand moment pour vous !
Ultime étape : le dépôt légal auprès de la Bibliothèque Nationale de France. Le formulaire est téléchargeable. Il faut le remplir en trois exemplaires et le renvoyer avec deux exemplaires de votre livre (un seul s'il a été tiré à moins de 300 exemplaires).

Vient ensuite la phase de commercialisation. Une autre aventure...


Florence Clerfeuille - À mots déliés - Route de Cadix - 81340 TREBAS - 05 63 55 78 96 - 06 99 51 46 71 - contact@amotsdelies.com
SIRET 510 923 808 00016 - Mentions légales