A mots déliés




Formulaire de l'AFNIL



Autoédition numérique

Si vous ne connaissez rien au livre numérique, les choses vont vous sembler compliquées au début. Pas de panique, c'est normal ! Dans livre numérique, il y a numérique et il va sans doute falloir vous former un peu à ces outils. Mais comme pour le papier, il n'y a rien d'insurmontable.

Les premières phases sont les mêmes que pour la publication traditionnelle : relecture et correction sont indispensables.

La mise en page suit encore, mais ce ne sera pas la même que pour le papier. Si vous envisagez les deux formes de distribution, il faudra donc faire le travail deux fois. La lecture en numérique permettant au lecteur de choisir ses propres paramètres (police de caractères, taille des caractères, des interlignes ou des marges), vous avez peu d'impact sur la mise en page finale. Cela imposera par exemple d'oublier les césures et de supprimer les éventuelles pages blanches.

Ensuite, puisque nous sommes en numérique, autant en profiter pour ajouter les liens hypertexte qui peuvent vous être utiles : lien vers votre site Internet, vers votre page d'auteur sur Amazon, vers vos différents comptes sur les réseaux sociaux...

L'ISBN est aussi nécessaire, mais doit être différent de celui utilisé pour le papier.

La couverture, par contre, peut être identique. Je vous le conseille même : question de cohérence. Et puis, ce sera plus simple pour tout le monde. Le format sera juste différent : pour l'impression papier, vous aurez besoin d'un fichier PDF incluant la première, le dos et la quatrième de couverture, alors que pour le numérique, un fichier JPG de la première de couverture suffira.
Le texte de la quatrième de couverture papier pourra, par contre, vous servir de texte de présentation pour votre livre numérique.

Une fois que tous ces éléments sont rassemblés, vous pouvez songer à la publication. Plusieurs options s'offrent à vous : publier vous-même votre texte directement sur la plateforme (ou les plateformes) qui vous intéresse ou passer par un prestataire, comme Librinova ou iggybook.
Sachez enfin que pour le numérique, il n'y a pas de dépôt légal.

Pour aller plus loin sur le sujet, je vous conseille la lecture des livres suivants :
L'autoédition, pourquoi ? comment ? pour qui ? de Charlie Bregman ;
82 questions sur l'autoédition : tout ce qu'il faut savoir pour publier soi-même ses livres de Cyril Godefroy.
Pour la commercialisation et la promotion de votre livre ensuite, vous lirez avec profit les autres livres de Cyril Godefroy, notamment 50 stratégies et tactiques pour mieux vendre vos ebooks et Comment gagner votre vie en écrivant.
Grimpez vers le top 100 de Jacques-Line Vandroux vous sera également très utile.

Dans tous les cas, soyez sûr d'une chose : l'autoédition numérique est aujourd'hui le meilleur moyen de trouver des lecteurs... et, s'ils sont suffisamment nombreux, un éditeur ! Tout ce que vous risquez en vous lançant dans l'aventure, c'est de rencontrer le succès :-)


Florence Clerfeuille - À mots déliés - Route de Cadix - 81340 TREBAS - 05 63 55 78 96 - 06 99 51 46 71 - contact@amotsdelies.com
SIRET 510 923 808 00016 - Mentions légales